Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Prolongement du RER E (Eole)

7162 vues

Eole, un grand projet pour la mobilité en Île-de-France

© Agence Duthilleul, AREP


Déclaré d’utilité publique le 31 janvier 2013, le projet du prolongement du RER E vers l’Ouest (Eole) vise à améliorer les transports et à renforcer les connexions entre l’Est et l’Ouest Franciliens, en proposant une nouvelle qualité de service. L’actuelle ligne E du RER sera prolongée de 55 km vers l’Ouest, dont 8 km en tunnel, de la gare d’Haussmann Saint-Lazare à la gare de Mantes-la-Jolie. 47 km de voie existante vont être réaménagés et trois nouvelles gares seront créées : Porte Maillot, La Défense-CNIT et Nanterre-la-Folie.

La mise en service sera progressive. En 2022, le RER E desservira l’Ouest jusqu’à Nanterre, puis en 2024 la liaison est-ouest sera complète jusqu’à Mantes-la-Jolie, permettant de rejoindre La Défense en 40 minutes contre 52 minutes aujourd’hui. Plus de 620 000 voyageurs sont concernés.


Carte du projet du prolongement du RER E (Eole)


LES PORTEURS ET FINANCEURS D’EOLE


Le projet Eole est porté par une maîtrise d’ouvrage unique, SNCF, qui supervise l’ensemble du projet :

     > coordonne et dirige les études techniques et les travaux d’infrastructures ferroviaires
     > conduit les études et les travaux liés à l’exploitation
     > est en charge de l’aménagement des gares existantes, de l’exploitation et de la gestion des nouveaux bâtiments voyageurs
     > pilote et déploie le nouveau système d’exploitation des trains, NExTEO

L’État est engagé aux côtés des collectivités et des opérateurs de transports dans la mise en oeuvre du Nouveau Grand Paris. Il articule de manière cohérente, les opérations de modernisation et de développement du réseau existant.

La Région Île-de-France est le principal financeur du développement des transports en commun d’Île-de-France. Elle joue un rôle structurant en matière d’organisation du réseau de transport Francilien, dans le cadre des grands projets d’aménagement du territoire qu’elle porte au travers du SDRIF, le Schéma Directeur Régional d’Île-de-France. La Région est aujourd’hui partenaire du prolongement du RER E vers l’Ouest, fidèle à son objectif prioritaire : offrir toujours plus de mobilité aux Franciliennes et Franciliens.

La Société du Grand Paris, établissement public de l’État, est chargée de la conception et de la réalisation du Grand Paris Express, futur métro automatique du Grand Paris. Elle contribue au projet Eole à travers sa participation financière à la modernisation des transports de la région Île-de-France.

Le STIF imagine, organise et finance les transports publics pour tous les Franciliens. Au cœur du réseau de transports d’Île-de-France, le STIF fédère tous les acteurs (voyageurs, élus, constructeurs, transporteurs, gestionnaires d’infrastructures, etc.), investit et innove pour améliorer le service rendu aux voyageurs. Dans le cadre du projet du prolongement du RER E vers l’Ouest, le STIF veille au respect du calendrier et aux coûts.

Et les collectivités concernées : Conseil départemental des Yvelines, Conseil départemental des Hauts-de-Seine et la ville de Paris.


LES ENJEUX PRINCIPAUX D’EOLE


Le projet de prolongement du RER E s’inscrit dans un ambitieux projet de modernisation et de développement des transports d’Île-de-France : le Nouveau Grand Paris. Il facilitera l’accès aux bassins d’emploi et accompagnera le développement de bassins de vie. Il contribuera au développement équilibré des territoires Franciliens en améliorant leur attractivité.

Eole répond à un double objectif :

Améliorer la qualité de service dans les transports en commun Franciliens :
     > Désaturer les RER A (entre 10 et 15% entre la Défense et Auber), B et D (environ 12% entre Gare du Nord et Châtelet) afin de soulager les pôles de Châtelet-les-Halles et Saint-Lazare, aujourd’hui fortement sollicités ;
     > Créer un meilleur maillage du réseau : avec tous les RER (A, B, C et D), les grandes lignes de métro (1, 13 14) et le futur réseau du Grand Paris Express (lignes 15, 16 et 18) ;
     > Offrir une meilleure résilience : être en mesure de proposer des solutions alternatives en cas de situation perturbée ;
     > Réduire les temps de parcours entre La Défense et Seine Aval ;
     > Rénover l’infrastructure existante, entre Poissy et Mantes-la-Jolie.

Accompagner le développement des territoires :
     > Mieux desservir La Défense et Seine Aval ;
     > Accompagner le développement de bassins d’emploi (en bordure de Seine : Mantes-Poissy-Les Mureaux) et mieux relier les bassins existants (Paris et La Défense).


Les travaux et aménagements prévus pour La Défense


La gare Eole de La Défense, située sous le Cnit, bénéficiera de nombreux accès en offrant un lien direct avec la gare de La Défense depuis la mezzanine de la salle d’échanges. Deux correspondances seront construites. La première avec un couloir permettra de relier les quais du RER A à la nouvelle station tandis que la seconde reliera la gare du Transilien et celle du tramway. Plusieurs accès directs vers l’extérieur seront construits avec une sortie à l’angle du Cnit au niveau de la grande Arche, une sortie devant le Cnit donnant directement sur le Parvis de La Défense (au niveau de l’enseigne Cnit), une sortie dite « Trinity » située à l’arrière du Cnit et enfin une sortie sur l’avenue Gambetta au pied de la tour Exaltis. La gare Eole de La Défense sera équipée de deux voies latérales avec un quai central. Au niveau supérieur sera bâtie la grande salle permettant de choisir les différentes sorties.


Les dessous du prolongement du RER à La Défense


SNCF a six ans, depuis de 2016, pour construire une gare sous le CNIT, en perturbant le moins possible les utilisateurs du plus grand quartier d'affaires de France. Découvrez comment ce chantier aux contraintes techniques importantes, va être réalisé pour assurer des interconnexions rapides et fluides aux futurs voyageurs.

 


Découvrez le tracé de la ligne Eole



L'effet Eole sur La Défense


Eole aura un impact positif sur La Défense : des gains de temps pouvant aller jusqu’à 16 minutes, environ 300 000 emplois en plus à moins de 45 minutes et des aménagements dans et autour de la gare qui vont améliorer le quotidien des voyageurs.

>> Cliquez ici pour découvrir les effets d'Eole sur les temps de trajets

 

En bref


EOLE EN CHIFFRES



LES TRAVAUX ET AMÉNAGEMENTS PRÉVUS À CNIT LA DÉFENSE



 

Plus d'infos

>> Découvrez le site internet sur les travaux d'Eole

Lire aussi