Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Le musée s’agrandit !

Art

13/05/2019 1093 vues

Metro, boulot, dodo ? Certainement pas ! En plus d’être le premier quartier d’affaires européen, Paris La Défense est également un lieu culturel qui abrite un véritable musée à ciel ouvert. Et bien bonne nouvelle puisque ce musée s’agrandit ! 

Alexander Calder, Yaacov Agam, Joan Miro, …. Ces noms vous disent quelque chose ? C’est bien normal puisque ce sont parmi les plus grands artistes du XXe et du XXIe siècle. Vous ne le savez peut-être pas mais Paris La Défense a l’honneur d’exposer certaines de leurs œuvres un peu partout dans le quartier. Une galerie de 69 œuvres qui s’agrandit peu à peu puisque Paris La Défense a décidé d’y ajouter cinq œuvres de plus ! On vous présente les petits nouveaux. 

Banc XXL


Du 5 juillet au 21 octobre, Paris La Défense vous a proposé une exposition en plein air d’art contemporain inédit : Les Extatiques. Le moins que l’on puisse dire c’est que vous avez adoré ! Sous la direction artistique de Fabrice Bousteau, cette balade installée tout le long de l’esplanade proposait aux passants une immersion dans le monde de neuf artistes à travers neuf œuvres différentes. Afin de garder une trace de cette folle aventure, Paris La Défense a donc choisi de faire l’acquisition d’une des œuvres de l’exposition. Mais à votre avis laquelle ? 
Le «Banc Public » ! Véritable maître des jeux d’échelle, Lilian Bourgeat transforme notre perception de l’espace en grandissant les objets de notre quotidien. Pas d’inquiétude donc si vous tombez nez à nez avec un banc démesurément grand en vous rendant au bassin Takis. 1,50 mètres de haut, 2 mètres de long et une question : quelle est la place de l’Homme devenu insecte face à ses propres créations ? Pour Marie-Célie Guillaume, directrice Générale de Paris La Défense c’est un choix qui tombe sous le sens : « Ce banc semble avoir été créé pour ce site, il est à son échelle. Dans un quartier d’affaires, c’est une invitation à retrouver ses sensations et son regard d’enfant, dans un esprit joyeux et ludique ».  
Ceux qui n’ont pas encore testé son assise et le point de vue incroyable qu’il offre auront donc tout loisir de le faire ! 

  

« La Ronde des manches à air » travail in situ de Daniel Buren


Magnifier le vent sur l’esplanade de Paris La Défense. Voici le beau projet de Daniel Buren, l’un des artistes français les plus reconnus sur la scène internationale. Pour cette œuvre, l’artiste a choisi de dessiner un cercle de 30,56 m autour du cratère, près de la Grande Arche. Il a ainsi disposé seize mâts de 10 m de haut en acier, à intervalles réguliers, au sommet desquels sont fixées des girouettes en inox et des manches à air multicolores. Ces manches à air en tissu polyester sont composés de bandes verticales alternativement blanches et colorées, la marque de fabrique de l’artiste ! Ils tournent continuellement en suivant le sens du vent, mais le petit plus, c’est qu’à la tombée de la nuit, l’œuvre se transforme et devient lumineuse grâce aux Leds placées à l’intérieur des cônes.
A découvrir dès maintenant sur le parvis de Paris La Défense ! 

  

« LE CARREFOUR AUX 50 PILIERS » TRAVAIL IN SITU DE DANIEL BUREN


Décidemment, on adore Daniel Buren et ses œuvres colorés ! C’est pourquoi nous lui avons demandé d’en créer une pour l'espace qui mène aux transports urbains. Ainsi, cinquante poteaux sont habillés sur toute leur hauteur de caissons en dibond à base carrée. L’artiste introduit la couleur sur deux faces de ces piliers : bleu « océan » pour l’une et rouge « cyclamen » pour l’autre. Les deux autres faces sont revêtues de bandes verticales alternativement blanches et noires. Les murs des couloirs menant à cette œuvre et l'entourant sont constitués de boîtes lumineuses recouvertes de papiers translucides blancs, venant accentuer la luminosité de l'ensemble.

 

SOUNDWALK


Soundwalk est un collectif artistique sonore basé entre New York et Berlin. Depuis 2000, ces nomades entreprennent des voyages pour enregistrer les sons du monde qui nous entourent. Paris La Défense a eu la chance d’être au centre d’un de leur projet, avec un parcours sonore d’une trentaine de minutes au cœur du quartier. Une invitation à interagir avec les œuvres et l’architecture pour vivre une expérience multisensorielle dans laquelle l’esprit vagabonde, entre réalité et monde imaginaire, passé et présent. Un récit écrit par le journaliste et écrivain Harry Bellet, puis guidé par la voix rauque et envoûtante de l’actrice Anna Mouglalis.

>> A découvrir ici

Beautiful View #1


Vue imprenable garantie… À condition de faire un petit effort d’imagination ! Depuis le 22 février, une mini tribune de 4 sièges est positionnée en haut d’un mat de 22 mètres, sur les Terrasses de l’Université à Nanterre, face à l’axe Jetée – Grande Arche – Arc de Triomphe. Littéralement hors de portée, cette œuvre d’art humoristique et poétique vous fera à coup sûr lever les yeux. « Beautiful View #1 » est une œuvre de Sabrina Lang et Daniel Baumann, deux artistes suisses engagés dans l’art urbain qui ont réalisé, entre autres, des travaux pour le Palais de Tokyo à Paris, la rive de la Saône près de Lyon, Le Havre mais aussi à Bratislava (Slovaquie) ou encore à Tokyo. 

 

 

Demain de nouvelles commandes artistiques accompagneront sans nul doute les projets de Paris La Défense. Alors restez branchés ! 

Read more