Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Cheminée végétalisée

10087 vues

L'oeuvre

Dès sa réalisation dans les années 70, l’utilitaire cheminée d’aération des sous-sols de l’Esplanade a été recouverte d’une fresque. Mais son concept finit par devenir anachronique au vu de son environnement immédiat, et notamment de son prestigieux voisin : l’ensemble Coeur Défense. Unibail, le promoteur de l’opération, a donc décidé de mettre en place un projet plus contemporain, devenu une oeuvre d’art alliant le cuivre, le bois et des centaines de plantes.
Cet îlot vivant et touchant mesure 16 mètres de haut, pour une base large de 7,5 mètres sur 12.

D'autres œuvres de la collection de La Défense prennent également appui sur des cheminées d'aération :

> Mosaïque et Vive le vent de Michel Deverne.

> Le Moretti de Raymond Moretti ;

> Les Trois Arbres de Guy-Rachel Grataloup ;

> Cheminées de Philolaos Tloupas ;

L'artiste

Né à Paris en 1957, Édouard François s’est engagé dans une voie de l’architecture résolument contemporaine, qui privilégie l’intégration à l’environnement et le développement durable. Ses oeuvres sont présentées dans les plus grands musées comme le Centre Pompidou à Paris, le Guggenheim à New York ou le Victoria & Albert Museum à Londres.
Architecte novateur, il mêle le minéral des villes au végétal des champs. Il efface la frontière entre paysage et architecture, jusqu’à utiliser des plantes comme matériaux de construction, avec la complicité du botaniste Patrick Blanc.

Cheminée végétalisée - Édouard François - © 11h45 - Defacto
Cheminée végétalisée - Édouard François - © 11h45 - Defacto
Cheminée végétalisée - Édouard François - © 11h45 - Defacto
Cheminée végétalisée - Édouard François - © 11h45 - Defacto

Otras lecturas