Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

La Place des Degrés

9245 vues

L'oeuvre

Réalisée entre 1987 et 1989, la Place des Degrés propose une vision artistique développée dans un espace public composé de 3 terrasses étagées sur une hauteur de 10 mètres dans un paysage minéral.
La progression est rythmée par des fragments monumentaux. On distingue l’émanation de deux pyramides, un liseré rouge semble orienter le passant, une vague de granit chahute l’ordre établi.
Dans cette composition savamment mise en place dans une logique quasi scientifique, interviennent des espaces de verdure, parenthèses d’une nature qui n’oublie pas de revendiquer ses droits.

Sur la place un “V” proéminant en acier, darde une bande rouge plaquée au sol comme pour diriger les regards vers Puteaux. Le dallage de la place, vu d’une certaine hauteur dessine le portrait du penseur Blaise Pascal.

Kowalski présente une autre oeuvre à La Défense : L'Escalier

L'artiste

Né en 1927, à Lvov, ville d’Ukraine (alors en Pologne) Piotr Kowalski a 18 ans lorsqu’il quitte son pays pour voyager en Europe et en Amérique du Sud.
Au cours des années 50, alors architecte à New York, Kowalski mène une activité de recherche qui aboutit à plusieurs réalisations, notamment un prototype de transformateur électrique en polyester translucide, des boutiques, une école. En 1957, il cesse ses activités d’architecte pour s’intéresser aux arts plastiques en utilisant ses compétences scientifiques.
Sa première grande exposition a lieu à Berne en 1963. Avec les matériaux (verre, acier, plexiglas) mais également les énergies (lumière, champs magnétiques), il participe aux recherches de l’art lumino-cinétique.
Il décède en 2004.

La Place des Degrés - Piotr Kowalski - © 11h45 - Defacto
La Place des Degrés - Piotr Kowalski - © 11h45 - Defacto
La Place des Degrés - Piotr Kowalski - © 11h45 - Defacto
La Place des Degrés - Piotr Kowalski - © 11h45 - Defacto

Otras lecturas