Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Signaux

9738 vues

L'oeuvre

Pour répondre à un souhait exprimé par l’architecte de la Grande Arche, J.O von Spreckelsen, Takis a conçu 17 signaux lumineux.
Placés à l’arrière de la Grande Arche, ils marquent l’extrémité de l’axe qui traverse La Défense, répondant à ceux du Bassin Takis pour offrir un spectacle changeant, de jour comme de nuit. La hauteur de ces éléments lumineux, installés en 1991, varie de 6,50 mètres à 11,50 mètres.

 

L'artiste

Sculpteur grec, Panayotis Vassilakis, dit Takis, est né en 1925 à Athènes. Il vit et travaille à Paris. Largement autodidacte, il s’essaie au portrait classique, à la fin des années 40 avant de passer aux figures stylisées et aux formes humaines épurées.
Inspiré par les aéroports, les gares de triage et les champs magnétiques, fasciné par la lumière et le mouvement, il emprunte ses matériaux de base aux objets manufacturés pour créer des compositions qu’il nomme « Tableau vibratif », « Télésculpture », « Télélumière », « Sculptures lumineuses ».
Ses premiers « Signaux », cordes de piano vibrant grâce au vent, ont été créé en 1955.

Signaux Lumineux - Vassilakis Panayotis Takis - © 11h45 - Defacto
Signaux Lumineux - Vassilakis Panayotis Takis - © 11h45 - Defacto
Signaux Lumineux - Vassilakis Panayotis Takis - © 11h45 - Defacto
Signaux Lumineux - Vassilakis Panayotis Takis - © 11h45 - Defacto

Otras lecturas