Forme Publique 2019-2020

4ÈME BIENNALE DE CRÉATION DE MOBILIER URBAIN DE PARIS LA DÉFENSE
 


Le défi de Paris La Défense consiste à mettre en place un traitement exemplaire des espaces publics avec des projets innovants et qualitatifs qui remplissent les exigences requises par les standards du quartier d’affaires.

Sur une idée originale de la société Nez Haut, qui a créé le concept et assuré la direction artistique des trois premières éditions, Forme Publique propose une démarche innovante et expérimentale qui fait appel à l’inventivité des créatrices et des créateurs (architectes, designers, plasticiennes et plasticiens, paysagistes etc…) pour concevoir un mobilier urbain répondant spécifiquement aux besoins du quartier d’affaires, dont l’usage et la fonction créent l’esthétique. 

L’originalité de cette initiative consiste aussi à accompagner le développement et la réalisation des projets, puis à tester grandeur nature les installations auprès des utilisatrices et utilisateurs pendant toute une année. 

À travers cette quatrième biennale, il s’agit de prolonger la démarche engagée avec les trois premières éditions en conférant à Forme Publique 2019-2020 une ambition supplémentaire : celle d’adopter et de déployer l’un des mobiliers retenus sur l’ensemble du site, créant ainsi un marqueur pérenne de l’espace public de La Défense et de la démarche d’expérimentation du territoire.
 

LA THÉMATIQUE 2019 : LE GÉNÉRIC

« Le Généric » comme processus par Valérie Thomas et Jean-Christophe Choblet, direction artistique. 

« Aujourd’hui dans le processus de création du mobilier urbain tout le monde cherche à la fois le commun et le particulier. Définir un « générique » de La Défense nous semble un des points forts du choix de cette thématique, faire de la capacité à s’inscrire dans un territoire spécifique aux usages particuliers, un socle commun reproductible, une ligne.

Un enjeu à la fois de design et de technique industrielle, qu’est-ce qui de l’objet peut entrer dans le sériel, qu’est-ce qui doit rester de l’exceptionnel et de l’adaptable ?

Forme Publique devenant ainsi le laboratoire urbain d’une recherche appliquée, la recherche d’une forme à la fois reproductible donc industrialisable, une forme générique, répondant aux usages fondamentaux du quartier de Paris La Défense, pouvant s’adapter à ses territoires tout en supportant des éléments adaptables et mutables. Pour répondre à ces nouveaux enjeux nous faisons donc appel à des groupements de compétences réunissant créatrices, créateurs et industriel.le.s, dans le cadre d’un dialogue compétitif.»
 

TABLE RONDE : "LE MOBILIER URBAIN : DE L'ESPACE DOMESTIQUE À L'ESPACE PUBLIC"

En présence de Marie-Célie Guillaume, Ronan Bouroullec, Matali Crasset, Emma Blanc et Alexandre Moronnoz ; animée par Jean-Christophe Choblet et Valérie Thomas.