La Prairie

Chérifa Sehimi, Jérôme Girard et Navid Ghasemzadeh

Couverture
Interview de Chérifa Sehimi, Jérôme Girard et Navid Ghasemzadeh

Les architectes Chérifa Séhimi et Jérôme Girard, qui ont fondé l’atelier Ar-Chè en 2010 proposent en collaboration avec Navid Ghasemzadeh un dispositif baptisé “La Prairie” pour faire germer une nature allégorique sur l’Esplanade de La Défense.

Dans ce contexte minéral que l’atelier Ar-Chè qualifie d’hyper urbain, une prairie improbable est constituée par la multiplication d’un “plug-in”, un simple piquet de slalom planté dans la dalle. Cette répétition de 1700 piquets, sur une surface de 2400 m², forme une fine couche sur le sol existant, nappe sensible au vent offrant de nouveaux usages à travers le détournement du lieu lui-même.

Les enfants comme les adultes s’approprient cette installation sensorielle jouant sur l’exploration spatiale et les différents niveaux de regards parcourant le site.

En longeant l’allée centrale de “La Prairie”, des effets cinétiques évoquent des images de champs ou de vignes alignées en rangs serrés. En s’y plongeant, la déambulation se fait ondulante selon la densité plus ou moins grande des piquets de slalom masquant ou dévoilant le chemin. Une promenade dans “La Prairie” s’impose.


En savoir plus

> Lire l'article "La Prairie victime de son succès"