Les Refuges de La Défense

Maia Tüur et Yoann Dupouy

Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto
Les Refuges de La Défense - © 11h45 pour Defacto

Selon les architectes urbanistes Maia Tüur et Yoann Dupouy de l’agence TU-DU, le thème du « Village Global » se construit à La Défense, sur un jeu très stimulant d’oppositions. Entre l’architecture des tours comme « archétype du monde globalisé » et le « village » renvoyant à la maison traditionnelle et son toit à double pente, Les Refuges de La Défense confrontent signes et échelles urbaines pour créer un réseau d’abris climatiques.
 
Cernés par un paysage de tours remplaçant ici les sommets de haute montagne, les quatre refuges se jouent des mouvements climatiques. Semi-mobile, chaque structure métallique tourne à 360 degrés sur elle-même pour laisser aux utilisateurs le soin d’optimiser leur positionnement face au soleil, à la pluie ou au vent. L’abri-refuge s’appuie sur deux pieds, l’un fixe avec une assise basse et l’autre équipé d’une tablette haute et d’une roue permettant de faire tourner l’ensemble. Conçus comme des kits démontables revêtus de bois à l’intérieur, et de métal à l’extérieur, les quatre Refuges de La Défense sont en outre des points d’orientation géographique. Ils permettent au public de situer les immeubles de La Défense ou d’ailleurs, à l’aide de leurs coordonnées géographiques et, au sol, grâce à un marquage des points cardinaux.


L’agence TU-DU réunit depuis 2014 Maia Tüur, née en 1978, et Yoann Dupouy né en 1980, tous deux architectes DPLG diplômés de Paris La Villette. Après diverses collaborations, ils interviennent sur l’urbain au sens large. Lauréats en 2014 et 2016 du concours Europan, Forme Publique est pour eux l’occasion de travailler à une échelle plus fine.