Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Cheminées

5967 vues

L'oeuvre

Sculptures en acier inoxydable au molybdène (matériau plus solide que l'inox), couvrant des vraies cheminées d'une boulangerie et d'une blanchisserie qui dégagent des vapeurs nuisibles. Ces sculptures ont la fonction esthétique de "camoufler" ces cheminées.

Philolaos présente deux autres oeuvres à La Défense : Les nymphéas et L'oiseau mécanique

D'autres œuvres de la collection de La Défense prennent également appui sur des cheminées d'aération :

> Mosaïque et Vive le vent de Michel Deverne.

> Le Moretti de Raymond Moretti ;

> Les Trois Arbres de Guy-Rachel Grataloup ;

> Cheminée végétalisée d'Édouard François ;

 

L'artiste

Né en Grèce, Philolaos Tloupas (dit Philolaos), se rend à Paris à partir des années 50 où il suit l’enseignement de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts.
En 1963, l’architecte André Gomis lui propose de créer une « sculpture-architecture » à Valence et lui permet de découvrir les pouvoirs de l’esthétique urbaine. Il devient alors le sculpteur des architectes.
Parallèlement, un matériau lui ouvre de nouvelles possibilités et occupe une place importante dans son oeuvre : l’acier inoxydable. Il utilise notamment sa modularité naturelle afin de créer des formes qui échappent à la géométrie pour mieux rejoindre la nature. Poursuivant une oeuvre plastique personnelle, Philolaos s’exprime sur différents supports : il utilise entre autres la terre cuite, les bois tournés, les marbres lissés, le béton lavé.

Cheminées - Philolaos Tloupas - © 11h45 - Defacto
Cheminées - Philolaos Tloupas - @ 11h45 - Defacto
Cheminées - Philolaos Tloupas - @ 11h45 - Defacto
Cheminées - Philolaos Tloupas - @ 11h45 - Defacto

Lire aussi