Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Le Carrefour aux 50 piliers

427 vues

L'oeuvre

Dans l'espace qui mène aux transports urbains, Daniel Buren a « habillé » sur toute leur hauteur les cinquante poteaux existants, avec des caissons en dibond à base carrée de 26,1 cm de côté. Il introduit la couleur sur deux faces de ces piliers : bleu « océan » pour l’une et rouge « cyclamen » pour l’autre. Les deux autres sont revêtues de bandes verticales alternativement blanches et noires de 8,7 cm de large. L'alignement des piliers suit le calepinage du revêtement en marbre du sol. Les murs des couloirs menant à cette oeuvre et l'entourant sont constitués de boîtes lumineuses recouvertes de papiers translucides blancs, venant accentuer la luminosité de l'ensemble.

Le Carrefour aux 50 piliers - Daniel Buren - © Carlos Ayesta pour Paris La Défense
Le Carrefour aux 50 piliers - Daniel Buren - © Carlos Ayesta pour Paris La Défense
Le Carrefour aux 50 piliers - Daniel Buren - © Carlos Ayesta pour Paris La Défense
Le Carrefour aux 50 piliers - Daniel Buren - © Carlos Ayesta pour Paris La Défense
Le Carrefour aux 50 piliers - Daniel Buren - © Carlos Ayesta pour Paris La Défense
Le Carrefour aux 50 piliers - Daniel Buren - © Carlos Ayesta pour Paris La Défense

Lire aussi