Adamas

19045 vues

Année de construction : 2007 et 2011
Architectes : Peï, Cobb, Freed & Partners
Superficie : 9400 m²
Hauteur : 33m. 8 étages 
Ancien nom : C1
Adresse :  Rue Alexis Séon - 92400 Courbevoie
Parking le plus proche : Coupole-Regnault
Métro le plus proche : La Défense Grande Arche

 

Pyramidion et Adamas, situés de part et d'autre d'un jardin, clôturent avec l'immeuble B la zone septentrionale de la Zac Danton. Sur une base triangulaire, les deux immeubles échappent à la banalité grâce à un plan légèrement irrégulier. L'une des façades est ainsi finement bombée tandis que l'autre, surtout pour Pyramidion, est marquée par une excroissance et un auvent. Ce dernier affiche une façade en voile porteur agrémenté de fenêtres verticales plutôt qu'un mur-rideau traditionnel.

Adamas de son côté fait l'objet d'un traitement d'angle en arrondi, rappelant au passage le style des immeubles des années 1950. Par ces éléments architecturaux, les deux édifices opèrent une délicate transition entre La Défense et la ville de Courbevoie.

 

Un mot sur les architectes

 

Fondée à New-York en 1955 sous le nom de I.M Peï and Associates, l’agence Peï, Cobb, Freed and Partners change d’identité en 1989, année où Ieoh Ming Peï (1917) achève la pyramide du Louvre.

Considérée comme l’une des plus importantes firmes américaines de l’après-guerre, elle réalise des projets dans le monde entier : extension de la National Gallery à Washington, conception du musée Miho près de Tokyo, réalisation de la John Hancock Tower à Boston…

L’agence est impliquée dans le projet Tête Défense depuis 1973. Après le départ en retraite de Peï, en 1990, son associé, Henry N. Cobb, reprend le flambeau. A la tête de Peï, Cobb, Freed and Partners, il réalise deux immeubles de bureaux proches de la tour GDF-Suez : Adamas et Pyramidion.