Allianz One

33986 vues

Année de construction : 1984
Architecte : Jean Willerval, avec Branco Vulic
Superficie : 42 000 m²
Hauteur : 85 m. 22 étages
Anciens noms : tour AGF, tour PFA, PB25, Allianz Athéna
Tél : 01 58 85 38 83
Adresse : 1, cours Michelet - 92800 Puteaux
Parking le plus proche : Michelet
Métro le plus proche : Esplanade de La Défense

 

La tour Allianz One est considérée à l’origine comme la première tour bureaucratique de La Défense. Avec le concours de l’agence d’architecture intérieure, Enfi Design, Jean Willerval travaille sur la flexibilité absolue. Il s’appuie en effet sur une trame carrée, aussi bien parallèle que perpendiculaire aux cloisons, et bannit les espaces aveugles.

À l’extérieur, l’édifice ressemble à une succession de prismes cristallins dont les plans triangulaires oscillent avec des ondulations, des fentes et des entailles. Des « défauts » qui apportent de la lumière à l’intérieur et démultiplient l’image réfléchie à l’extérieur.

 

Un mot sur l’architecte

 

Jean Willerval (1924-1996) débute sa carrière en 1959, principalement dans le Nord-Pas-de-Calais, sa région natale. Ses premières œuvres marquantes sont entre autre l’église Saint-Jean-Bosco à Mons-en-Baroeul et le palais de justice de Lille. En 1971, le brutalisme de la caserne Masséna dans le 13e arrondissement de Paris, contrastant avec le modernisme nordique de ses premières réalisations, le place parmi les tenants d’une alternative internationale.

À La Défense, Jean Willerval débute par un projet qui se classe premier lors de la consultation pour Tête Défense en 1980 mais qui ne sera pas réalisé. En 1984, il renoue avec les prismes des années 1920 pour la tour Allianz One. La même année, il cosigne la tour Descartes avec Fernando Urquijo et Giorgio Macola. En association avec Bernard Lamy, il se charge de la tour Gan Eurocourtage. Projet qui, après une longue interruption, sera repris par son fils, Bruno Willerval.