Carpe Diem

38949 vues

Année de construction : 2012
Architectes : Robert Stern, Saubot, Rouit et associés
 Superficie : 47 100 m²
Hauteur :   162m. 35 étages 
Adresse : 31, place des Corolles - 92400 Courbevoie
Parking le plus proche : Corolles
Métro le plus proche : Esplanade de La Défense

 

La tour Carpe Diem remplace depuis 2012 un bâtiment construit pour France Télécom en 1982. Bien qu'il résulte d'une collaboration franco-américaine, l'édifice n'échappe pas à la règle de construction dominante en Europe. Sa structure en béton se pare de verre clair.

La division de la façade en dièdres, ce qui confère au bâtiment son rythme et sa variété, s'inscrit dans les recherches menées depuis plusieurs années par Robert Stern. Le traitement du rez-de-chaussée, plutôt sobre au niveau de la dalle, est volontairement accentué côté boulevard, donnant à la tour une urbanité différente de celle des années 1960.

 

Un mot sur les architectes 

 

Principale figure du postmodernisme américain, Robert Stern (1939) ouvre son agence en 1969. Il mène alors des activités de critique, destinées à démonter le système du mouvement moderne, et de maître d'œuvre réintroduisant des éléments du style classique américain. Habitué aux réalisation colorées, il livre toutefois la tour Carpe Diem, non sans ajouter sa touche personnelle qu'est la façade en dièdres.

SRA Architectes naît en 1996 de l’association de Jean Rouit, Hervé Metge et Clémence Fiant-Saubot – fille de Roger Saubot, ancien employeur de Rouit. L’agence se spécialise rapidement dans les projets de grande taille en collaboration avec les grandes signatures du milieu architectural.

À La Défense, le cabinet s’associe à son homologue américain, Kohn Pedersen Fox, pour la réfection des tours Logica (ex tour EDF-GDF) et First (ancienne tour UAP), ainsi que pour la construction de la tour Dexia, en 2005. SRA Architectes participent également aux projets de l’immeuble Défense Plaza, la tour Carpe Diem ou encore la tour Phare (projet abandonné en 2015).