Minerve (Résidence)

9900 vues

Année de construction : 1984
Architectes : Luc et Xavier Arsène-Henri
Capacité : 182 logements
Hauteur : 55 m. 18 étages
Adresse : 35-38 rue de la République - 92800 Puteaux
Parking le plus proche : Michelet
Métro le plus proche : Esplanade de La Défense

 

Tout comme la tour Michelet, la résidence Minerve semble en décalage avec son temps. Les années 1980 sont en effet marquées par l’abandon des mégastructures et des architectures « proliférantes » des années 1960. Les petites échelles ne sont également pas en vogue à La Défense.

Luc et Xavier Arsène-Henry parient toutefois sur les petites capacités. Prévue au départ pour accueillir 300 logements, la résidence n’en héberge que 180. Composée de trois immeubles en plan à trois branches, elle offre des terrasses au niveau de ses étages supérieurs. À l’intérieur, chaque appartement dispose d’un cloisonnement libre et évolutif.

Les façades en béton de ciment blanc sont décorées de cannelures qui assurent l’écoulement des eaux de pluie.

 

Un mot sur les architectes

 

Diplômés des Beaux-Arts de Paris, Luc (1924-1998) et Xavier (1919-2009) Arsène-Henry mènent une importante carrière jusque dans les années 1980. Les deux frères se font connaître, en 1953, avec le monastère franciscain la Clarté-Dieu à Orsay. Un bâtiment qu’ils imaginent en béton de ciment blanc, un matériau qui devient très vite leur marque de fabrique.

Auteurs de plusieurs immeubles de logements, de bureaux et d’administrations, ils s’implantent à Paris, Nîmes mais aussi Bordeaux. En 1967, ils construisent la tour Chartis à La Défense, en association avec Bernard Schoeller. S’ensuivent le Galion et l’immeuble de logements Minerve.