Société Générale

79480 vues

Année de construction : 1995
Architectes : Michel Andrault, Pierre Parat et Nicolas Ayoub, avec Christian Germanaz
Superficie : 126 000 m²
Hauteur : 167 m. 36 et 37 étages  
Autres noms : Chassagne et Alicante
Tél : 01 42 90 14 00
Adresse : 17/18, Cours Valmy - 92 800 Puteaux
Parking le plus proche : Valmy
Métro le plus proche : La Défense Grande Arche

 

La livraison des tours Chassagne et Alicante, devenues tours Société Générale, est le fruit d’un long processus de consultation. Pour regrouper l’ensemble de ses services, la banque décide de s’installer à La Défense, dans le quartier Valmy. L’agence Chaix et Morel est alors chargée du projet. Mais un différend entre les architectes et la banque conduit cette dernière vers un autre site : la ZAC Paris Rive gauche, dans le secteur d’Austerlitz. Une nouvelle consultation est organisée en 1990. La Société générale retient alors le projet des tours jumelles dont l’agence Andrault et Parat, avec la participation de Nicolas Ayoub, vient de déposer le permis de construire.

Malgré sa position excentrée, l’ensemble se distingue de son environnement par sa hauteur, 167 m. Sa forme originale se compose de demi-cylindres biseautés reliés par un volume central accueillant l’agora et les salles des marchés.

La symétrie parfaite des deux tours, respectivement affectées aux activités bancaires et à l’administration, cache toutefois quelques différences. Chassagne possède en effet un revêtement intérieur en calcaire blanc tandis qu’Alicante se pare de marbre rouge. Présidence oblige, une tours possède une double hauteur par rapport à sa voisine.

Particulièrement exposées, les façades ont été conçues pour résister à des vents de 350 km/h.  L’entrée est, elle, marquée par une spirale du sculpteur Tom Carr.

 

Un mot sur les architectes

 

Michel Andrault (1926)et Pierre Parat (1928) s’associent en 1957 et occupent pendant près de quarante ans une place prépondérante sur la scène architecturale française. Connus pour leurs travaux sur les logements (les Pyramides d’Epernay et d’Evry), ils signent également d’importants équipements comme le Palais omnisports de Paris-Bercy.

En 1985, ils font leur entrée à La Défense et s’imposent, au même titre qu’Henry La Fonta, comme les architectes les plus influents du site. Ils accompagnent sa mutation sur près de dix ans et signent plusieurs plans-masses. Au niveau réalisations, Michel Andrault et Pierre Parat participent à une dizaine de projets dont la restructuration du CNIT et Le Michelet-Gan Groupama. En 1997, l’hôtel Renaissance marque leur dernière collaboration. Michel Andrault poursuit alors sa carrière en fondant l’agence Conceptua avec Nicolas Ayoub.