Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

La Défense, un quartier où il fait bon travailler

Résultats 2015 du baromètre salariés

01/12/2015 10317 vues

Pour la troisième année consécutive, Defacto mesure la satisfaction des salariés du quartier d’affaires et l’impact des divers projets entrepris par l’établissement public. Pour ce faire, l’institut BVA a interrogé 1020 salariés du quartier d’affaires.
 



Paris La Défense, un quartier qui s’améliore


Cette année confirme les tendances mesurées les années précédentes : le quartier d’affaires change, et plutôt en bien. Les efforts réalisés par l’établissement public sont de plus en plus remarqués et appréciés : 77% des salariés trouvent que le quartier d’affaires évolue en bien (soit +13% par rapport à 2014).

Les utilisateurs du quartier d’affaires ont noté les initiatives en matière culturelle (86% par rapport à 76% en 2013), trouvent le quartier plus vivant (95% par rapport à 90% en 2014) et qu’il y fait bon travailler (90% par rapport à 85% en 2014). De même, la qualité et la diversité de l’offre commerciale sont estimées très satisfaisantes (94% par rapport à 90% en 2013); un tiers des salariés reviennent le week-end dans le quartier d’affaires pour bénéficier de ses commerces.


Des avis extérieurs plus sceptiques


Defacto a aussi souhaité interroger des leaders économiques et médiatiques afin de connaître l’opinion de personnes ne travaillant pas à La Défense. Il ressort que même si une majorité en a une bonne opinion (61% des interrogés), les a priori restent ancrés. En comparaison avec les salariés de La Défense, l’image du quartier d’affaires peine à évoluer auprès de celles et ceux qui ne la fréquentent pas au quotidien.


Les espaces sous dalle, talon d’Achille du quartier d’affaires


L’étude fait de nouveau apparaître la problématique des espaces sous dalle du quartier d’affaires : le niveau de sécurité et de propreté y est moins élevé que dans les espaces publics sur dalle. Alors que le sentiment global d’entretien et de sécurité est à 95% de satisfaction, quand on s’aventure sous dalle il passe à 53% pour l’entretien et 62% pour la sécurité.

Cependant, les parkings de La Défense, première étape de reconquête du sous dalle, rencontrent un meilleur succès. Les places de stationnement sont « facilement identifiables », et les prestations correspondent au niveau d’attente de 9 salariés sur 10.

Defacto a fait de la reconquête des espaces sous dalle de La Défense une priorité, ce qui s’est traduit par un premier chantier de 5 millions d’euros pour la rénovation de l’entrepont Corolles, et un programme de valorisation des volumes résiduels de construction (près de 45 000 m²), dont le premier projet est la création d’un nouveau lieu dédié à la restauration sur la place de la Fontaine Agam.


les résultats du baromètre salariés 2015
 

 

En bref

Pour les salariés de La Défense
- 77% le quartier d’affaires évolue en bien (+13% depuis 2014),
- 90% il fait bon travailler à La Défense,
- 95% s’y sentent en sécurité (+7% depuis 2014),
- 95% sont satisfaits de l’entretien et de la propreté (+5% depuis 2014),
- 49% souhaitent plus d’espaces verts,
- 26% attendent plus d’activités sportives,
- 37 % reviennent le weekend (+18% depuis 2014).

Paris La Défense en chiffres :
- 160 000 salariés,
- 31 Ha de surface piétonne,
- 3,5 millions de m² de bureaux sur plus de 70 tours.


Les interviews ont été réalisées début du 29 septembre au 12 octobre 2015, en face à face par des enquêteurs BVA bilingues auprès de 1020 salariés, et en respectant les quotas afin de garder un échantillon représentatif de la population de La Défense.

Lire aussi