Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Rythmes

4908 vues

L'oeuvre

Pour cette salle d’échanges de la station RER Grande Arche La Défense, l’artiste a imaginé, dès 1970, deux reliefs en aluminium de 40 m2 chacun situés au dessus des sorties E et D de la gare Cœur Transport.
Par une composition jouant habilement avec les pleins et les vides, l’ombre et la lumière, l’ensemble crée une illusion d’espace et de vitesse.

 

L'artiste

Né en 1927, Deverne a développé son activité de plasticien dans l’architecture et la cité. Utilisant notamment l’aluminium, le béton, il travaille pour la France et l’étranger. Ses réalisations peuvent ainsi être admirées dans de nombreux endroits publics comme ces mosaïques ornant des façades d’immeubles à Colombes, la sculpture acier de la Grand Place de la Poste Centrale d’Avignon, ou le relief acier de l’immeuble BNP de Tokyo. Deverne inscrit sa démarche dans la lignée de l’art cinétique, en donnant l’illusion du mouvement par juxtaposition d’éléments identiques. Il crée de la sorte une illusion d’optique pour celui qui regarde tout en se déplaçant.

Rythmes - Michel Deverne - © 11h45 - Defacto
Rythmes - Michel Deverne - © 11h45 - Defacto
Rythmes - Michel Deverne - © 11h45 - Defacto
Rythmes - Michel Deverne - © 11h45 - Defacto

Lire aussi