Lien PDF

PDF version

Text Resize

-A +A

Lien imprimer

Stèle hommage à E. Pouvreau

3549 vues

L'oeuvre

Président du Syndicat des Constructeurs Français de Machines-outils, Emmanuel Pouvreau (1900-1962) eu l’idée de créer un bâtiment qui servirait de vitrine à l’industrie Française. Ainsi est né le Cnit.
Pour rendre hommage à l’homme qui s’investit dans le projet  jusqu’à être présent en permanence sur le chantier de construction, l’Epad a souhaité lui dédier une stèle.
Réalisé par Paul Belmondo, ce médaillon est installé sur la parapet du Cnit.

L'artiste

Né à Alger en 1898 dans une famille modeste d’origine italienne, Paul Belmondo s’affirme comme l’un des meilleurs interprètes de la tendance « néo-classique » qui, en réaction contre l’expressionnisme de Rodin, inspire dans les années 20 une sculpture plus épurée, plus lisse, nourrie des oeuvres de l’Antiquité et de la Renaissance.
Après avoir commencé à sculpter dès l’âge de 13 ans, Paul Belmondo a suivi des études d’architecture à l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger interrompues par sa mobilisation pendant la première guerre mondiale.
Il poursuivra ensuite ses études à Paris dans la classe de Boucher. Ses nombreux voyages en Grèce comme en Italie confortent son goût pour le classique. Il réalisera, entre autres, la copie de « la danse » de Carpeaux, placée sur la façade de l’Opéra de Paris, et les bronzes « Jeannette » et « Appolon » qui se trouvent dans le Jardin des Tuileries.
Il est décédé en 1982.

Stèle hommage à E. Pouvreau - Paul Belmondo - © 11h45 - Defacto
Stèle hommage à E. Pouvreau - Paul Belmondo - © 11h45 - Defacto

Lire aussi